Archives pour la catégorie achat

Les achats réalisés pour faire de la bière

Upgrade matérielle : Un variateur de fréquence

Il y a environ un mois, ma pompe de moût est morte… J’en ai racheté une autre. Cette pompe est très sollicitée, et génère un débit bien trop élevé dans la plupart des cas. Mais vu qu’elle est ON-OFF, on ne peut que la bridée est fermant des vannes ou en installant un bypass. Dans les deux cas, la pompe force.

2015-11-18 22.49.55Çà m’a décidé à acheter un Variateur de Fréquence, aussi appelé Variable Frequency Drive ou Inverter. C’est un appareil qui génère un signal AC avec un voltage variant entre 0 V et 380 V et une fréquence entre 0 Hz et 400 Hz. Çà permet de faire tourner un moteur à différentes vitesses.

J’ai trouvé cela sur AliExpress, pour la somme de 115 CHF frais de port inclus. J’ai commandé un dimanche tard le soir, et il a été livré le mardi matin par DHL (oui !!! vous lisez bien, j’ai jamais vu plus rapide). Le prix fluctue souvent. Au moment où j’écris cet article, il est plutôt à 140 CHF…

Continuer la lecture de Upgrade matérielle : Un variateur de fréquence 

Utiliser Shipito pour faire venir du matos US en Europe

Il y avait, parmi les accessoires dont j’avais besoin pour ma brasserie, une vaste majorité de pièces américaines. C’est normal vu que j’ai dupliqué une brasserie électrique US. Avec le recul, j’aurais eu mieux fait de faire venir le matériel de Chine, mais je n’avais alors aucune idée des fournisseurs chinois existants.

J’ai donc commandé mes éléments aux Etats-Unis sur plusieurs sites différents (Amazon, MoreBeer, et j’en passe). Au total, il y avait 14 paquets dont un relativement pénible puisqu’il s’agissait du tube inox de 15 mètres, qui était dans un colis de 65cm×65cm×12cm, largement considéré comme « oversize » par les postes du monde entier.

La plupart des sites US sur lesquels j’ai commandé n’offraient même pas de méthode d’envoi hors des Etats-Unis (même ceux qui étaient sur Amazon). C’est souvent le cas là-bas : ils ne s’emmerdent pas avec les clients étrangers et ont déjà bien assez à faire avec les locaux…

C’est là qu’intervient Shipito !

Shipito propose de vous faire bénéficier d’une boite postale US (en réalité de 5 boites, dans 5 états). Vous avez donc la possibilité de vous faire expédier les colis directement sur une de ces boites.

Une pratique courante aux Etats-Unis est d’offrir les frais de port pour une expédition locale (en général à partir d’un certain montant relativement bas. 30$ par exemple, desfois à partir de 0$). Donc il n’y pas de frais pour faire arriver les colis dans votre boite.

Shipito stocke ensuite votre colis pendant un certain temps, et vous avez alors la possibilité de vous le faire ré-expédier chez vous. En payant un abonnement pour une modique somme, vous pouvez aussi faire arriver plusieurs colis (jusqu’à 2 palettes je crois)

Quel est l’avantage ?

Premier avantage déjà énoncé :  Vous pouvez acheter chez tous les petits commerçants qui n’envoient pas hors-US. Par contre attention : certaines grosses franchises genre Ralph Lauren ou des marques de cosmétiques, qui sont aussi présentes en Europe (et dont les produits coûtent généralement bien plus cher ici), n’acceptent plus d’envoyer à Shipito pour des raisons évidentes de perte de profit.

Second avantage : Shipito est, de part son activité, un des plus gros client des expéditeurs type FedEx, DHL, TNT, ou des postes US. Shipito bénéficie donc de grosses réductions sur les frais de transport. Et Shipito les répercute en quasi totalité sur ses clients. Ce qui fait que si MoreBeer.com par exemple vous demande 100 $ pour expédier par USPS, shipito ne vous demandera que 60$.

Troisième avantage : Shipito vous propose tous les transporteurs classiques, ce qui fait qu’en fonction du volume, poids, contenu, prix du colis, vous pouvez choisir le plus adapté (en fonction du coût ou de la rapidité).

Quatrième avantage : Shipito peut recombiner de multiples colis. Si vous avez, comme moi, commandé 14 paquets, Shipito les mets dans une seule grosse boite et envoie un seul colis. Vous pouvez aussi leur demander d’ouvrir tous les paquets, et d’enlever tous les éléments d’emballage pour faire un colis à la fois plus léger et moins gros. C’est ce point la qui permet de faire de très grosses économies.

Cinquième avantage : En suisse, on paye en principe la TVA sur les colis dépassant 60 CHF. On paye 8% + une taxe fixe dont le montant oscille entre 15 CHF et 35 CHF suivant les transporteurs.  Si on recombine de multiple paquets chers, cette taxe fixe n’est payée qu’une seule fois.

Sixième avantage : On peut aussi demander de faire du MPS, « Multiple Package Shipment ». C’est possible sur DHL, TNT, UPS ou FedEX. Si plusieurs colis partent en même temps à la même adresse, on ne paye qu’une seule fois tous les frais de logistiques pour tous les paquets. Exemple : mettons que pour expédier un paquet par TNT, il faut 100 CHF. Dans ces 100 CHF, il y en a la moitié (50 CHF) qui sont des coûts de logistique (enregistrement du colis, scannage, déclaration de douanes, etc). Si on doit envoyer 10 paquets comme celui-la séparément, çà coûte donc 1000 CHF. Mais en activant le MPS, çà ne reviendrait qu’à 550 CHF (50 CHF par colis + 50 CHF de logistique). J’ai utilisé cette méthode pour recevoir mon tube d’inox de 15m.

Combien ça coûte ?

Si vous voulez une seule adresse dans le Nevada, c’est gratuit… Vous ne pourrez cependant y envoyer qu’un seul colis à la fois, ce qui fait la consolidation de multiples colis n’est pas disponible. Pour pouvoir recombiner de multiples colis, il vous en coûtera 10$ par mois ou 50$ par an. Vous pouvez ne payer que pour un mois.

A cela s’ajoute divers coûts. Réexpédier un colis en Europe coûte 1$. Demander de combiner des colis coûte 2$ par colis. Prendre des photos coûte entre 2 $ et 5$, etc…

Voici la page qui décrit ces coûts.

Ils acceptent Paypal.

Exemple

Voici des captures d’écran de l’interface de Shipito (qui n’est pas super bien faite). J’avais ces 14 colis :

ShipitoAllPackages

J’ai utilisé l’interface pour les recombiner en 1 seul et les envoyer par DHL Express. au total, il ont réussi à mettre tous les éléments présent dans les colis de B à P, dans la boite de J !!! Et çà donne un paquet Q de 22kg :

ShipitoConsolidation

 

J’ai ensuite choisi DHL Express pour 228$ (ce qui inclue aussi le second paquet avec le tube inox en « MPS »), et le colis est arrivé en 36h devant ma porte ! Expédier tous ces colis individuellement m’aurait coûté dans les 500$.

A noter que çà aurait pu me coûter que 165$ en choisissant TNT et une version lente (7 à 10 jours). Mais j’avais une petite fiole de liquide (de l’acide lactique) à 4$ dans ce colis, donc TNT l’a refusé. J’aurais aussi pu demander de rouvrir le colis pour l’enlever, mais Shipito m’aurait à nouveau réclamé des repacking fee et autre pour environ 50 $, et au final çà n’aurait servi à rien. Bref,  cet acide lactique m’a coûté bien cher !

Conclusion

Ce n’est pas systématiquement utile de passer par Shipito. Mais à mon avis, c’est utile de savoir que çà existe, que çà fonctionne, et qu’on peut en bénéficier…

Réception du matos pour la brasserie

Ca y’est ! j’ai reçu la plupart du matos nécessaire… Je vous poste quelques photos.

Pour commencer, les marmites de 70 litres. J’en ai pris 2 « pas chères » à 100CHF pour la cuve d’eau chaude et la cuve d’ébullition, et une « chère » à 280 CHF pour la cuve de brassage. Ce qui les distingue, c’est l’épaisseur de l’inox et leur fabrication. Les deux minces auront un corps de chauffe à l’intérieur.

Une des deux fines…2014-11-16 14.00.37

La plus épaisse, avec l’accessoire qui va bien pour se rendre compte de la taille :IMG_0159

Voici maintenant quelques images du matos de « plomberie », à savoir des vannes à boule, des raccords, des écrous, des joints, et autres petits accessoires qui pèsent lourd : IMG_0167

Ces petites pièces en INOX 316 ont été faite « sur demande » en Chine. Elle servent à serrer des tubes. Je suis impressionné par la qualité.IMG_0174

IMG_0175

J’ai aussi commandé un boitier étanche destiné à recevoir le tableau electrique :IMG_0170

Et j’ai commencé à réaliser le cablage du tableau (merci à Electropoint.ch pour la fourniture de la plupart de ce que vous voyez sur cette photo) :IMG_0185

Pour percer mes marmites, j’ai utilisé une perceuse à colonne avec des mèches au cobalt, puis un emporte-pièce de 13/16″. Il faut 10 minutes pour faire le premier trou de 10mm avec la perceuse (il fallait 30 minutes avec des « simples » mèches HSS). Puis environ 2 minutes avec l’emporte-pièce pour finir le travail à la main ! C’est magique…

IMG_0181IMG_0183

Voici aussi quelques photos du tube inox 316 de 15 mètres qui circulera au milieu de la cuve d’eau chaude. Je l’ai recu avec un diamètre de 75cm, et je l’ai recourbé à la main avec un diamètre de 35cm. Ca m’a pris 3 fois une heure (de muscu) pour faire cela… A postériori je me suis rendu compte que j’aurais pu le faire faire pour une cinquantaine de dollars à l’endroit ou je l’ai acheté (ce qui double le prix du tube)… Et non vous ne rêvez pas, il n’est pas plié parfaitement…IMG_0178

IMG_0179

Voila, d’autre photos suivront tout prochainement…

 

 

Mais pourquoi ?

L’idée de faire de la bière moi-même date du millénaire passé.  Ma première tentative remonte à 1996 dans le cadre de « travaux pratiques »  en cours de bio. Çà s’est soldé par un échec :

  • 12 bouteilles de 1.5l ont été faites.
  • 2 ont été jugées vaguement buvable.

Mais çà restait une expérience – au sens strict du terme – sympa. La volonté de recommencer sérieusement est revenue en mai 2013. Avec à la clef une commande chez SIOS.ch :

  • une cuve de fermentation avec du petit matériel
  • deux caisses et 40 bouteilles
  • un pistolet pour remplir les bouteilles
  • un Kit pour faire de la Blanche
  • des bouquins en suisse-allemand

… et c’est parti !